Visites touristiques à Aigues-Mortes

VISITER LA CAPITALE DE LA CAMARGUE : LES SAINTES-MARIES-DE-LA-MER

Premiere étape d’un week-end en Camargue, sa capitale : les Saintes-Maries-de-la-Mer. Son nom évoque ce lieu de culte respecté, à la fois par les catholiques et les gitans, ce qui donne lieu à des pèlerinages annuels.

Visiter l’église des Saintes-Maries-de-la-Mer, et notamment de grimper sur son toit ! Au sommet de l’étroit escalier en colimaçon vous attend une vue absolument imprenable. Le panorama à 360° laisse découvrir la ville avec ses toits et ses arènes, la mer Méditerranée et la Camargue.

Tout autour de l’église vous verrez également les petites maisons de gardians typiques de la Camargue.Vous y retrouverez des commerçants et restaurants.

 

FAIRE UNE BALADE A CHEVAL

 

Dans ces terres sauvages, contrées des chevaux camarguais, la balade à cheval est bien entendu incontour- nable. Nous avons l’habitude de travailler avec Luc aux Saintes-Maries-de-la-Mer. La balade de deux heures (d’autres formats sont proposés – voir partie « conseils pratiques ») est parfaite pour découvrir un grand nombre de paysages, entre plages et étangs.

La balade est calme et reposante, à l’image des chevaux qui apportent un sentiment d’apaisement et en même temps d’énergie incroyable. D’en haut la vue est également plus belle, et permet d’admirer de beaux panoramas. Les terres sont parfois arides, parfois envahies de végétation, parfois sablonneuses. L’eau est pourtant toujours présente, des étangs à la mer. La balade à cheval est parfait pour lâcher prise et respirer !

FLANER A AIGUES-MORTES, LA CITE FORTIFIEE

Aigues-Mortes est vraiment la pépite historique de la Camargue, tant la ville fortifiée et ses remparts sont impressionnants. Née de la volonté de Saint Louis de posséder une place forte en Méditerranée au milieu de ses rivaux, Aigues-Mortes a été construite sur un plan carré, entouré de hauts et magnifiques remparts. A l’époque, c’était un territoire d’eaux mortes, qui donnèrent leur nom à la ville.

Vous pénétrerez vous aussi dans la ville par l’une de ses imposantes portes. Il est d’ailleurs possible de mon- ter au sommet des remparts pour en faire le tour. Le panorama sur la ville et sur les salins aux alentours est sans aucun doute imprenable !

S’EMERVEILLER DANS LES SALINS ROSES D’AIGUES-MORTES

 

 

Avez-vous déjà aperçu des photos d’étangs roses en vous demandant si les photos n’avaient pas été retou- chées ? Il existe un lac rose bien célèbre en Australie, mais il y a aussi des étendues roses en France ! Vous pourrez découvrir ces merveilles à deux endroits en Camargue : aux salins d’Aigues-Mortes, mais aussi de l’autre côté de l’étang de Vaccarès, à Salin-de-Giraud.

Vous pourrez visiter les salins roses d’Aigues-Mortes pour compléter la visite de la ville ! Attention cepen- dant, ils ne sont pas roses toute l’année, mais uniquement au printemps-été. Le site appartient aux salins du midi (propriétaire de la marque La Baleine notamment), et n’est visitable qu’avec un accompagnement, en prenant un petit train ou en suivant un guide à vélo.

J’ai trouvé vraiment passionnant de découvrir le parcours du sel au fil de l’année, de la mer à notre assiette. Le sel est exploité là-bas depuis l’Antiquité ! Aujourd’hui, dix sauniers perpétuent les traditions pour « culti- ver » le sel et le récolter.

CONSEILS PRATIQUES POUR VOTRE WEEK-END EN CA- MARGUE, Comment venir en Camargue ?

Les Saintes-Maries-de-la-Mer se trouvent à 40 min d’Arles en voiture, et à 1h de Montpellier.

Si vous utilisez les transports en commun pour venir en Camargue, Arles est la grande gare la plus proche. Arles est à 30 min de Nîmes, 50 min de Marseille en train. Un bus (Ligne 20) relie la gare d’Arles aux Saintes-Maries.

Se déplacer en Camargue

Une voiture est conseillée pour circuler librement en Camargue. Il faut compter 30 min entre les Saintes-Maries et Aigues-Mortes, 10 min entre les Saintes-Maries et le parc ornithologique du Pont de Gau.

Petite astuce pour se garer à Aigues-Mortes (il y a énormément de monde en été), le parking P2.P3.P4 est gratuit en prenant la carte de parking qui vous est donnée

Organiser son temps

Le parcours proposé est faisable en un week-end. Il faut compter une matinée pour découvrir Aigues-Mortes et ses remparts. L’après-midi vous pouvez faire la visite des salins (entre 1h et 3h selon la visite choisie), mais préférez l’après-midi car la lumière sur les remparts est superbe au fur et à mesure que l’on avance dans la journée.Vous pourrez ensuite prendre les petites routes et emprunter le bac pour rejoindre le parc ornithologique. Le parc en fin de journée est vraiment magnifique !

Le lendemain, vous pourrez consacrer la matinée à la balade à cheval puis à la découverte de l’église de Saintes-Maries-de-la-Mer. L’après-midi peut se faire à Arles, que l’on rejoint en contournant l’étang de Vac- carès. Je vous parlerai d’Arles dans mon prochain article sur la Camargue !

Informations pratiques

Eglise des Saintes-Maries-de-la-Mer : 3€50 pour grimper sur le toit panoramique

Parc ornithologique du Pont de Gau : 7€50 (5 € pour les moins de 12 ans) – horaires d’entrée variant en fonction des saisons mais la sortie se fait jusqu’au coucher du soleil.

Balade à cheval La Palunette : 25 € la balade d’une heure, 35€ la balade de 2h en allant jusqu’à la plage – réservations au 06 37 70 21 94.

Visite du salin d’Aigues-Mortes : en petit train (1h15) : 10€30, balade à VTT avec un guide 29€ (3h) avec la location de vélo, en 4×4 45€ (3h30). Avec votre propre vélo, en liberté : 22€. Attention, la couleur rose n’est pas présente toute l’année, se renseigner sur le site internet. Le salin est ouvert au public entre mars et no- vembre uniquement.

Visite des tours et remparts d’Aigues-Mortes : 8€ (gratuit pour les moins de 25 ans et demandeurs d’emploi)

Que faire aux alentours ?

Arles : porte d’entrée de la Camargue, Arles est une ville pleine de charme, à découvrir absolument ! Ses arènes et son théâtre romain comptent parmi les vestiges antiques plantés en plein milieu de la ville. Re- trouvez sur le blog mon article pour visiter Arles en une journée !

Les Alpilles (à 30 min d’Arles) : le parc naturel régional des Alpilles offre des paysages de collines calcaires qui abritent de jolis villages typiquement provençaux, comme les Baux-de-Provence.

La région de Port-Saint-Louis-du-Rhône (à 40 min d’Arles et 1h des Saintes-Maries) : de l’autre côté de l’étang de Vaccarès, à l’est de Camargue, vous pourrez aussi découvrir une autre partie de la réserve natu- relle, faite de salins et de paysages typiquement camarguais au bord du delta du Rhône.

Avignon (à 45 min d’Arles) : célèbre pour son festival de théâtre, la cité des papes est vraiment un incon- tournable de la région. Une très belle découverte que je vous raconte dans mon article « Visiter Avignon et le Palais des Papes en une journée».

Que ramener de Camargue ?

 

Comme toute région française qui se respecte, la Camargue regorge de spécialités ! Vous pourrez emporter avec vous du sel ou du riz de Camargue, ou bien encore du saucisson de taureau. L’une des spécialités de la région est la fougasse, avec notamment la fougasse sucrée d’Aigues-Mortes.

Côté boissons, la Camargue produit du vin des sables. Vous verrez de nombreuses vignes entre les Saintes-Maries et Aigues-Mortes ! De nombreux producteurs de produits régionaux proposent leurs spé- cialités.

OBSERVER LES OISEAUX AU PARC ORNITHOLOGIQUE DU PONT DE GAU 

 

La Camargue est le pays des chevaux et des taureaux, mais aussi des oiseaux et des flamands roses ! Pour les observer au mieux, rendez-vous au Parc ornithologique du Pont de Gau, qui se situe à quelques kilo- mètres des Saintes-Maries. Le mieux est de s’y rendre un peu avant la fermeture, pour en profiter jusqu’au coucher du soleil ! Car la billetterie ferme, mais pas le parc ! Et à cette heure-là, seuls quelques photo- graphes amateurs d’oiseaux restent dans le parc, presque vide. Un moment magique en pleine nature, où les couleurs du couchant se mêlent à celles des plumes des flamants.

 

 

PRENDRE LE BAC DU SAUVAGE ET DÉCOUVRIR LES JOLIES ROUTES CAMARGUAISES

 

En Camargue, les routes sont particulièrement jolies et traversent des paysages sauvages lorsque l’on quitte les grands axes. Celle qui contourne l’étang de Vaccarès ou bien la route qui relie les Saintes-Maries à Aigues-Mortes sont ainsi bien plus agréables que la route principale. C’est là que l’on retrouve les vrais paysages de Camargue, avec les chevaux blancs et les taureaux noirs qui contrastent avec les tons verts qui enveloppent la région.

Ne manquez pas non plus le Bac du Sauvage qui permet de traverser le petit Rhône en voiture ! L’expérience est amusante bien que la traversée soit très courte.

Vous pouvez prendre le bac du sauvage en direction des saintes maries de la mer mais aussi pour revenir sur Aigues mortes.